Tomber enceinte sous pilule : les possibilités et les risques ?

Tomber enceinte sous pilule : est-ce possible ?

Beaucoup de femmes sexuellement actives et qui ne souhaitent pas concevoir un bébé se demandent souvent s’il est possible ou non de tomber enceinte sous pilule. En effet, la pilule contraceptive est de nos jours le premier moyen de contraception utilisé dans le monde entier.

Quelles sont alors les chances de tomber enceinte en utilisant ce contraceptif oral ? Quels sont les avantages et les inconvénients de ce moyen de contraception ? Et peut-on remplacer les pilules par un autre moyen de contraception plus efficace ?

Une pilule contraceptive : c’est quoi exactement ?

Avant de parler des circonstances qui peuvent mener une femme à tomber enceinte sous pilule, on vous invite à découvrir de près ce fameux moyen de contraception.

Une pilule contraceptive peut être définie comme un médicament qui empêche la fécondation et qui aide les couples sexuellement actifs ne souhaitant pas avoir d’enfant à se protéger d’une grossesse non voulue.

Les pilules se vendent sous forme de plaquettes qui contiennent soit 21 soit 28 comprimés selon leur type (microdosée ou minidosée).

Tomber enceinte sous pilule : composition de la pilule contraceptive

Il existe deux différents types de pilules contraceptives : la pilule œstroprogestative, appelée également pilule combinée, et la pilule progestative. Ces deux types de contraceptifs oraux diffèrent par leur composition et leur mode d’action.

  • La pilule œstroprogestative : cette pilule est composée d’un œstrogène et un progestatif. La pilule œstroprogestative empêche la conception en bloquant la sécrétion des gonadotrophines, ce qui provoque un blocage au niveau de l’ovulation.

  • La pilule progestative : cette pilule est composée uniquement d’un progestatif, généralement le désogestrel ou le lévonorgestrel, sans œstrogène. Le mode d’action de cette pilule dépend essentiellement de sa composition. Cette pilule peut bloquer l’ovulation, modifier la glaire cervicale, l’endomètre ou également empêcher le processus de la nidation.

Est-il possible pour une femme qui allaite de tomber enceinte sous pilule ?

Les femmes qui utilisent la pilule contraceptive et allaitent en même temps ne se trouvent pas protégées à 100% contre les grossesses indésirables. En effet, beaucoup de personnes pensent que les femmes qui allaitent ne peuvent pas tomber enceintes à cause de leur taux élevé de prolactine, ce qui bloque l’ovulation. La sécrétion de cette hormone augmente vers la fin de la grossesse et pendant l’allaitement, mais la prolactine n’est pas une véritable barrière contre une éventuelle grossesse. Il est à signaler ici que la prise de la pilule contraceptive peut affecter la sécrétion de la prolactine et par la suite diminuer la production du lait.

Tomber enceinte sous pilule : le taux d’efficacité de ce contraceptif oral

Théoriquement, les pilules contraceptives possèdent un taux d’efficacité très appréciable (99,7%) lorsqu’elles sont utilisées convenablement et d’une façon régulière. En effet, ce taux peut diminuer considérablement lorsque la pilule est mal utilisée, par exemple dans les cas d’oubli, de non-respect de la posologie et de conservation non adéquate des comprimés, ou même dans les cas d’interaction avec d’autres médicaments.

Ces facteurs peuvent perturber le mécanisme de fonctionnement de la pilule et par la suite la rendre moins efficace.

Que faire si une femme tombe enceinte sous pilule ?

Que faire si une femme tombe enceinte sous pilule ?
Logiquement, une femme qui tombe enceinte sous pilule doit stopper immédiatement l’administration de ce contraceptif oral. En ce qui concerne les risques et les effets de la prise de pilules sur la santé du fœtus, les médecins prétendent qu’une administration prolongée de la pilule contraceptive chez une femme enceinte (plus de 8 semaines d’aménorrhée) sera capable de féminiser les fœtus mâles !

Tomber enceinte sous pilule : comment le prévenir ?

Pour éviter de tomber enceinte sous pilule, il est indispensable de suivre certaines règles :

  • Il faut prendre la pilule d’une façon régulière.
  • Il est conseillé de prendre la pilule quotidiennement à la même heure.
  • Il est strictement impératif de commencer l’administration des comprimés le premier jour de votre cycle menstruel.
  • Prenez les pilules dans l’ordre de la plaquette parce que tous les comprimés n’ont pas la même composition.
  • Dans le cas d’un oubli de la pilule, essayez d’utiliser un autre moyen de contraception en parallèle pour ne pas prendre le risque d’avoir une grossesse indésirable.
  • L’effet contraceptif de la pilule peut baisser considérablement lorsque la femme souffre d’une diarrhée grave. Il est donc important de recourir à un deuxième moyen de contraception comme le préservatif lors des rapports intimes.

Et si vous interrompez la pilule ?

Le fait d’interrompre la pilule ne signifie pas impérativement que vous allez tomber enceinte tout de suite. Selon les études, les femmes âgées de plus de 35 ans qui ont utilisé la pilule contraceptive pendant une longue durée sont susceptibles de rencontrer des difficultés de conception suite à l’arrêt de cette pilule. Par contre, les jeunes femmes auront plus de chance de concevoir après avoir pris une pilule contraceptive pendant une longue période et auront donc beaucoup de chances de tomber enceintes sous pilule.

Les études prétendent que c’est possible de tomber enceinte rapidement après l’arrêt de la pilule parce que la prise de cette pilule booste les réserves en acide folique en bloquant les menstruations, ce qui permettra d’avoir un climat favorable à la fécondation une fois la pilule arrêtée. Cette hypothèse n’a pas encore été tout à fait approuvée.

Voir aussi : La solution pour ceux qui souhaitent guérir leur infertilité

Tomber enceinte sous pilule : questions et réponses !

Tomber enceinte sous pilule : questions et réponses !
Q : Est-il vrai que les pilules contraceptives font grossir ?

R : Non, ce n’est pas vrai. Mais il est à savoir que les pilules peuvent stimuler l’appétit chez certaines femmes.

Q : Est-ce que les pilules contraceptives provoquent la nervosité ?

R : C’est possible parce que selon les études, 3 femmes sur 4 déclarent avoir une humeur dépressive et une irritabilité durant la prise de la pilule.

Q : Quelle est la relation entre la pilule contraceptive et le désir sexuel ?

R : Beaucoup d’études ont montré que la pilule contraceptive est capable de baisser le désir sexuel et la libido.

Q : Est-ce que la pilule contraceptive a un effet sur la fertilité ?

R : Il est à savoir que les pilules ne peuvent pas influencer la fertilité de la femme ni ses chances de concevoir. Au contraire, les chances de tomber enceinte sont beaucoup plus élevées dès l’arrêt des pilules contraceptives.

Le miracle de la grossesse : une véritable solution pour les infertiles !

Beaucoup de femmes en âge de procréer essayent d’avoir un bébé par les méthodes naturelles et médicamenteuses mais en vain ! Quelques-unes essayent de tomber enceinte après la pilule car elles pensent que ce contraceptif oral augmente les chances de conception une fois arrêté. Pourquoi opter pour des méthodes de conception peu garanties lorsque la meilleure est à portée de main ?

Le miracle de la grossesse, livre de 200 pages, vous guide de A à Z pour concevoir rapidement si vous avez le désir de booster votre fertilité.

Découvrez les détails ici !

About Isabelle Chouinard

Isabelle Chouinard, 41 ans, et infirmière. Je suis la créatrice du site lemiracledelagrossesseguide.com et je suis à votre écoute pour tout renseignement ou pour répondre à vos questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.