Tomber enceinte après 35 ans : est-il possible de concevoir naturellement?

Est-il vraiment risqué de tomber enceinte après 35 ans ? Est-il vrai que la grossesse tardive peut avoir des risques sur la santé de la maman et du fœtus ? Découvrez toutes les réponses dans cet article !

Tomber enceinte après 35 ans : est-ce possible ?

Tomber enceinte après 35 ans : quel espoir ?

Avec le changement de société, de nombreuses femmes retardent leur grossesse et préfèrent volontairement tomber enceinte après 35 ans. Grâce à  l’évolution des soins médicaux, il est possible de nos jours  pour une femme  âgée de 35 ans  et plus d’avoir une grossesse plus sûre qu’avant.  Si une jeune femme de 25 ans a besoin de quelques semaines pour tomber enceinte, 82 %  de celles qui appartiennent à la tranche d’âge 35- 40 ans ont besoin d’une année pour le faire et  les 18 % qui restent  auront besoin de deux ans et plus. Les risques liés à l’âge sont toujours présents et multiples mais il faut toujours garder de l’espoir. En effet, selon une étude de l’université Keek en Californie, une grossesse tardive peut même protéger jusqu’à 44 % des femmes enceintes contre le cancer de l’endomètre.

Tomber enceinte après 35 ans : les différents risques possibles

Bien que les risques existent toujours, certaines femmes peuvent concevoir à l’âge de 35 ans et même plus sans avoir aucun problème de santé.

Voici quelques affections qui sont susceptibles d’apparaître chez la future maman qui tombe enceinte après la trentaine :

C’est un diabète qui apparait pendant la grossesse, à cause d’une carence en insuline dans le sang.  En effet, chez les femmes enceintes, l’organisme doit secréter des quantités supplémentaires d’insuline pour subvenir aux besoins du futur bébé et ce à partir du quatrième mois de la grossesse. Si le pancréas  ne peut pas fournir l’insuline  en quantité suffisante, alors le taux de sucre dans le sang va  augmenter  et la femme enceinte risquera de développer un diabète gestationnel. Ce type de diabète peut être conjoncturel, c'est-à-dire qu’il disparaîtra  après la période de la grossesse, comme il peut être révélateur d’un diabète antérieur.  Après l’âge de 35 ans, là où le risque d’apparition de ce type de diabète est double, les gynécologues exigent  des analyses  de la glycémie afin de mieux suivre  la situation de la future maman et de son bébé jusqu’à l’accouchement.

  • Hypertension artérielle :

Il s’agit en fait d’un excès de tension  au niveau des artères, elle est fréquente chez les femmes âgées surtout lorsqu’il s’agit de leur première grossesse. Il  existe trois types d’hypertension auxquels la femme enceinte peut faire face :

  • L’hypertension gravidique : c’est une hypertension passagère  qui se développe  à l’occasion de la première grossesse et essentiellement  lorsqu’il s’agit d’une grossesse gémellaire.
  • Hypertension gestationnelle : c’est une hypertension qui se révèle  à partir de la 20ème semaine de la grossesse, elle peut être dangereuse si elle n’est pas bien suivie. 
  • Hypertension chronique : c’est une hypertension qui se développe avant la 20ème semaine de la grossesse, elle nécessite un suivi régulier pour ne pas conduire à une pré-éclampsie.

Après l’âge de 35 ans,  la femme enceinte devient plus vulnérable à la pression artérielle. En effet, cette dernière est parmi les principales causes de la mortalité fœtale, d’où un suivi régulier obligatoire pour la contourner.

Risques possibles sur la santé du bébé

Risques possibles sur la santé du bébé

  • Trisomie 21

La trisomie 21 ou le syndrome de Down est une malformation génétique  très répandue qui apparaît au  niveau de la matrice des chromosomes. Elle est due à l’association d’un chromosome supplémentaire  à  la 21ème paire de chromosomes. Par la suite, le fœtus  aura  47 chromosomes  au lieu de 46. Cette maladie engendre  essentiellement un retard mental et des malformations physiques multiples au futur bébé. Il existe trois types de trisomie : une trisomie mosaïque qui touche 4%  des personnes atteintes, une trisomie libre qui touche 92 % des personnes atteintes et une trisomie par translocation qui touche  4% des personnes atteintes. La probabilité d’avoir un bébé  trisomique augmente avec l’âge de la mère : plus la mère est âgée, plus la probabilité est élevée. Selon les statistiques  de l’OMS, la possibilité d’avoir un bébé trisomique évolue comme suit :

        1/1700  si la mère a 20 ans ;  1/800 si la mère a 30ans ; 1/150 si la mère a 40 ans et plus.

  • Naissance prématurée

La naissance prématurée peut être aussi définie comme une conséquence directe d’une grossesse tardive. En effet, plus la femme retarde sa grossesse plus l’utérusperd son élasticité et devientincapable de garder le bébé jusqu’au9ème mois. À cela peut  s’ajouter un risque d’hémorragie causé par une expulsion du placenta et des membranes. A leur naissance, les bébés sont généralement de faible poids, c’est pour cela que leur prise en charge immédiate par les médecins sera primordiale.

Lisez aussi : Traitement naturel pour tomber enceinte

Tomber enceinte après 35 ans : que faire pour concevoir ?

Tomber enceinte après 35 ans n’est pas si dangereux pour la femme et son futur bébé mais ce qui est important, c’est la qualité du suivi médical qui doit être régulier et intense. En effet, il existe plusieurs traitements contre l’infertilité qui peuvent augmenter les chances de la conception, notamment les traitements qui activent les ovaires et qui facilitent l’expulsion des ovocytes. Il existe aussi des méthodes naturelles qui augmentent la fertilité. Voici nos conseils :

  • Ne considérez pas la relation intime comme un devoir pour ne pas perturber votre organisme en pensant sans arrêt à la conception, sachant que certains gynécologues affirment que l’orgasme encourage la conception.
     
  • Il est recommandé de faire l’amour au moment de l’ovulation qui est la période la plus favorable pour la fertilisation de l’ovocyte.
     
  • Certaines positions sont recommandées car elles permettent d’avoir une pénétration plus profonde, de quoi garder les gamètes males plus longtemps dans l’utérus de la femme. Privilégiez alors la position des ciseaux, la position de la cuillère, la position du tigre ou encore la position du missionnaire (position de routine).
     
  • Il existe une alimentation spéciale qui peut avoir une influence sur la qualité du sperme et de l’ovocyte. Pour concevoir un bébé rapidement, il est recommandé de consommer des aliments qui favorisent la fécondité comme les fruits de mer, les fruits secs, les céréales complètes et surtout les aliments biologiques, sans oublier les aliments qui contiennent une bonne part d’acide folique et de zinc parce que ça favorise la maturation sexuelle.
     
  • Stimulez vos organes reproducteurs ainsi que ceux de votre partenaire grâce aux plantes qui boostent la fertilité comme le ginseng, le fenouil ou la sauge.
Tomber enceinte à 35 ans grâce au Miracle De La Grossesse

Tomber enceinte à 35 ans grâce au Miracle De La GrossesseIl ne suffit pas d’aller au septième ciel pour concevoir un bébé rapidement ! Lisa Olson vous dévoile les étapes que vous devez suivre pour augmenter la fertilité de votre couple et les produits naturels qui aident à faire un bébé.

Lisa Olson a évoqué dans son livre plusieurs sujets très intéressants pour les jeunes couples et les futurs parents. Elle a donné une série de comportements alimentaires à adopter pour augmenter la fertilité, une liste d’astuces pour favoriser la fusion des gamètes et des méthodes à adopter pour améliorer la fertilité.

Pour plus d’informations sur ce livre, cliquez ici !

About Isabelle Chouinard

Isabelle Chouinard, 41 ans, et infirmière. Je suis la créatrice du site lemiracledelagrossesseguide.com et je suis à votre écoute pour tout renseignement ou pour répondre à vos questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.